16 10 2015

Taven

La lumière devient une réalité religieuse fondamentale; en vertu de
son symbolysme, elle va diriger la vie morale des hommes; avec les
prophètes et les psalmistes elle joue un rôle prépondérant dans la
religion d’Israël. On ne saurait exagérer l’importance de la première
page de la révélation qui s’ouvre par la création de la lumière : «Il y
avait des ténèbres au-dessus de l’Abîme… Élohim dit : Qu’il y ait de la
lumière, et il y eu de la lumière. Elohim vit que la lumière était bonne,
et Elohim sépara la lumière des ténèbres. Elohim appela la lumière
jour et les ténèbres nuit». Ainsi, dès l’origine, le vrai Dieu se présente
comme créateur de la lumière qui domine et perce les ténèbres, de
sorte qu’on ne parlera pas seulement de la «lumière du ciel», mais de
la «lumière de Dieu».
— Ceslas Spick, o.p., Lexique théologique du Nouveau testament

Publicités