27 05 2009

PICT0005aa
2225, rue Parthenais

L’oeil hante l’oeil qui le hante, c’est toute la question: être et devenir créateur du monde. L’acomplissement du regard sur l’unité indicible signifie être uni à l’unité. Qui peut me vaincre, dit l’Oeil, alors que l’univers regarde à travers moi ? Je veux savoir, dit la Question. Je te donne la vision, dit l’Oeil, mais ne me demande pas ce que contient la vision, viens plutôt danser avec moi.
Ainsi, entre l’Oeil et la Question surgissent les voiles de l’apparent et les saveurs du caché. Suis-je matière ? demande la Question. Mon regard n’est-il pas pure énergie ? dit l’Oeil. Et quand tous deux dansent,  ensemble ils deviennent pure vibration. Toutes choses regardent l’Oeil qui regarde toutes choses. De cet enfantement de l’Oeil et des choses naît sans fin l’émerveillement de la création.
Michel Random, La pensée transdisciplinaire et le réel





26 05 2009

CRW_3556
Rue Lafontaine près de la rue Iberville

Le tao est le témoin de l’usure des choses.
Le Tao constate, regarde, entend, a conscience, observe,
— Henri Faliu-Blanc, Entretien intempestif sur le Tao

Lire le reste de cette entrée »





22 05 2009

CRW_3550
Le Spirit Lounge, rue Ontario angle Montcalm

« Je sais que vous croyez comprendre ce que vous pensez que j’ai dit, mais je ne suis pas sûr que vous réalisiez que ce que vous avez entendu n’est pas ce que je pense.»
— Alan Greenspan





20 05 2009

CRW_3526x
Parc des Royaux

N’utilisez pas l’esprit d’hier pour percevoir les événements d’aujourd’hui.
— Zhuangzi (Tchouang-Tseu)





10 05 2009

CRW_2672a
Parc des Royaux

Le marcheur regardeur faiseur d’images observe, contemple le monde,  le mystère des choses. Cette activité permanente consiste à recevoir, à ressentir,  à éprouver des émotions qu’il faut ensuite exprimer,  montrer au spectateur.  Goethe écrivait: je vois d’un oeil qui sent. Je sent d’une main qui voit.